Cuba dépaysement garanti

Voyage à Cuba
Voyage à Cuba

Rien de tel qu’un séjour à CUBA, l’île aux plages de nacre, aux planteurs de tabac et aux vieilles villes coloniales pour profiter d’un dépaysement  féerique mais tout aussi surprenant.

Après un long voyage, Montauban, Toulouse, Madrid et enfin La Havane, nous voilà dans notre premier hôtel.

La nuit sera courte car nous partons en visite de la capitale dès 8h30. La Havane, capitale de Cuba, possède un riche et large patrimoine d’histoire,  culture et tradition. Son centre historique de la vieille Havane, est classé au Patrimoine de l’Humanité.

Dès le premier repas, nous découvrons les saveurs des cocktails nationaux : Mojito – Cuba Libre – Pina Colada.  Derrière  le Capitole, la visite de la fabrique Tabacos  Partagas, nous offre tout son choix de cigares. Passage par le Havana Club puis un tour panoramique nous fait découvrir la  ville la plus importante de l’île. Temps libre au marché artisanal San José et retour à l’hôtel pour le dîner et la nuit.

Après un petit déjeuner copieux, route pour Pinar del Rio et la vallée de Vinalès. Avec ses terres rouges où pousse le meilleur tabac du monde, ses rues de maisons claires à colonnades où les villageois se bercent le soir dans des fauteuils à bascule, la « Province verte », hérissée des mogotes millénaires (« énormes blocs calcaires coiffés de végétaux »), semble hors d’atteinte du temps. La Fresque de la préhistoire, proche de la grotte de l’indien rappelle l’évolution du mollusque à l’homme en passant par le dinosaure. Déjeuner champêtre en musique. Visite d’une ferme de culture de tabac et le soir installation chez l’habitant pour une nouvelle nuit de rêves.

A Soroa, un enchantement pour les yeux et les narines au jardin « Orquideario », avec 700 variétés de fleurs et le « Tocororo », l’oiseau emblème de Cuba. La route intérieure nous fait profiter de merveilleux paysages en direction de Las Terrazas.  Déjeuner champêtre au bord de la rivière San Juan puis baignade, pour 2 courageux et quelques bains de pieds pour d’autres, dans les piscines naturelles. Retour à notre premier hôtel à La havane.

Départ vers la province de Cienfuegos et sa capitale du même nom, perle du sud, une des villes les plus récentes de Cuba et inscrite au patrimoine architectural de l’UNESCO  depuis 2005. Repas au Palacio del valle et cocktail sur la terrasse de ce grand palais, caprice de milliardaire espagnol avec mélange mauresque, gothique et vénitien avec marbre de carrare, albâtre de Venise et vitraux Français.

Dîner et l’hôtel à Trinidad, que nous découvrirons le lendemain. Le Centre historique « patrimoine de l’humanité » permet de flâner, au pied des musées, des galeries d’art et des boutiques d’artisanat. A La Canchanchara, taverne du XVIIIème, nous dégusterons une boisson « miel et eau de vie » .Tous nos repas sont en musique, la danse et la musique font partie du quotidien. Soirée langoustes dans un petit restaurant « Le Gallion »  dans un  village de pécheur. Aller et retour avec de vieilles voitures américaines « en l’état »…Très belle soirée.

Vendredi 15, Topes de Collantes (800m d’altitude) nous embarquons sur des anciens camions militaires aménagés pour touristes. Après 15km de piste,  une randonnée dans la Sierra del Escambray attend les plus courageux. Sentier serpentant à travers des cèdres, acajous et eucalyptus, avec des sources, cascades  et piscines naturelles.

Au centre de l’île, Sancti Spiritus abrite la plus grande raffinerie de sucre. Route vers Santa Clara ou repose « Le Che » -Ernesto Guevara-. Les rues grouillent de calèches, de carrioles de vélos et de piétons. L’immense plaza de la Révolution, avec une statue titanesque du Che, est un vrai lieu de culte.

A Rémédios, une des plus belles églises de l’île. Visite du musée Azucar, souvenir du temps glorieux de la canne à sucre.

Dernier journée « All Inclusive » à  Varadero, grande station balnéaire,  « paradis pour étrangers » ou l’on oublie Cuba. On y vient pour la plage de sable blanc, le soleil et la mer turquoise. Pour nous une journée de récupération  autour de la piscine sous les palmiers et un peu de plage pour les amoureux du sable et du soleil. Demain long voyage de retour, mais avec plein de merveilleux souvenirs.

Notre merveilleux guide Roberto nous a dit souvent : « A Cuba tout est possible mais rien n’est certifié !!! »  

Effectivement certaines visites n’ont pas pu avoir lieu car les horaires ou les jours d’ouverture ne correspondaient pas. Pas de promenade avec le train à vapeur, le pétrole brut n’ayant pas été livré.

Cuba reste un pays rural, même si son agriculture vit une révolution, fin ou presque du sucre. L’industrie du tabac se porte bien. Cuba exporte du tabac de qualité sans rivales. L’élevage demeure une fierté même s’il n’est pas aussi prospère.

Cuba peut se vanter d’avoir le meilleur système d’éducation de toute l’Amérique latine. Après la révolution, mise en place du système de soins gratuits.

Cuba, République socialiste depuis 1976, avec un seul parti- PCC- Parti Communiste de Cuba- Raul Castro, frère de Fidel, élu et réélu président du conseil d’état est à la fois chef du gouvernement et chef de l’état.

La première richesse de Cuba, avant même ses paysages, ce sont les Cubains. Malgré les pénuries ils ne perdent rien de leur dignité, de leur tendresse et de leur hospitalité.

Merci à tous les participants pour leur solidarité, merci à Roberto et  Joël pour leur accompagnement et maîtrise de la situation. Une pensée particulière pour Robert et Lydie…

Un bref résumé…Il y aurait tant de choses à écrire…Francis…

Quelques photos du voyageIcone Flickr
Publicités